La cellule killer (cellule tueuse)


Fixation de la cellule killer à la cellule cible

La cellule killer (à gauche) possède des récepteurs membranaires pour le fragment Fc des immunoglobulines G (RFcg). 
Elle peut donc se fixer à une cellule cible recouverte d'anticorps :


Destruction de la cellule cible par la cellule killer
La cellule tueuse décharge par exocytose le contenu de granules dans la cellule cible. D'abord une protéine, la perforine, qui, en se polymérisant, crée des pores. Puis des enzymes (les granzymes) qui peuvent franchir la membrane par ces pores et activer le programme de mort par apoptose.
Fermer cette fenêtre pour retourner dans le dictionnaire